Podcast

Podcast #1 – Borges dans la matrice

Cliquez ici pour le télécharger au format mp3. Et abonnez-vous sur Itunes !

Pour ce premier podcast, on tente un format un peu plus conventionnel. Rassurez-vous, le résultat est toujours bordélique et riche en digressions cosmiques…

Actualités

  • L’Event Horizon Telescope : photographier un trou noir
  • Curiosity découvre des molécules organiques sur Mars

Vivons-nous dans une simulation informatique ?

Voilà qui plaira aux amateurs d’hypothèses hautement spéculatives… Le sujet est complété par une chronique culturelle de Youenn, axée sur les jeux-vidéos dits « metas » !

Et sinon ?

  • Life, de Keith Richards, par Vincent
  • Jorge Luis Borges, par Youenn

Crédits audio :

HOME – Hold
Matrix – Lilly Wachowski, Lana Wachowski
David Bowie – Life on Mars

3 Commentaires

  1. Si « je connais le kung-fu », ce n’est pas un indice de l’existence d’une réalité informatique?Et peut-on parler de réalité si elle est générée? Simulation n’est que le terme pour définir la tentative de reproduction d’une réalité, et si la simulation est en tout point égale à sa réalité originale, peut on la définir comme réalité? Et si oui, peut-on être dans la réalité simulée sur les bases d’une réalité elle-même simulée sur le bases de … etc.
    Somme nous dans une source, ou maillon dans une infinité de réalité /simulation?
    Somme nous quelques choses? Aggloméra de code, réel hasard organique, création fantasque en pâte à modelé d’un enfant d’une autre réalité, partageons nous la sienne…

    J’ai besoin de sommeil…

  2. Merci pour ce postcast Vince et Fujee, c’est avec plaisir que je vous ré-écouterai et vous accompagnerai passivement dans vos réflexions. N’étant point connecté, je ne pourrai vous liker mais mes encouragements à ce que vous continuiez vous accompagnent 🙂

    Ah le transhumanisme, quel thème passionnant (et confusant à explorer dans tous ses dédales et de par ses multiples lectures possibles). J’en retiens essentiellement, pour ma part, une tentative de l’Homme (veine je l’espère) à chercher à accroître notre maîtrise sur la nature et même (et c’est là le plus grave), à dénier notre condition de mortel au même titre que les autres espèces qui nous entourent… Imaginer un seul instant que nous puissions un jour atteindre l’immortalité me fait froid dans le dos…. cela ne signifierait-il pas la fin de la fragile homéostasie que nous parvenons encore à maintenir dans cet écosystème aux yeux duquel nous ne représentons qu’une partie ?

    Continuez comme ça en tout cas, bonnes bières à vous ! Bon c’est pas le tout, j’ai une pelouse à tondre (ma façon à moi de me faire maître des éléments à l’échelle de mon jardin ^^).

Répondre

Vincent
Votre humble serviteur, aux manettes de Dans la Lune.